Bienvenue !

D’un Internet plus sûr, en route vers un meilleur Internet

Qu’Internet offre des avantages extraordinaires pour les enfants et les adolescents est évident, mais il comporte aussi des risques. Il existe une panoplie d’organisations qui travaillent en matière de sécurité en ligne et de promotion pour un Internet plus sûr pour les jeunes.

Ce groupe d’organisations préconise au-delà d’un Internet plus sûr, un meilleur Internet pour les enfants et les adolescents. Alors qu’un "Internet plus sûr" se concentre principalement sur les risques potentiels et la protection des mineurs en ligne, un meilleur Internet veut transmettre un message positif.

Internet offre diverses possibilités de s’amuser, d’apprendre, d’innover, de créer, de communiquer, de s’exprimer, de collaborer, de jouer un rôle dans la société, de mieux connaître le monde et d’acquérir des compétences essentielles.

Les jeunes, leurs parents, éducateurs et enseignants doivent avoir conscience des risques d’Internet et avoir connaissance des outils et stratégies permettant de prévenir ou d’affronter ces risques.

Un encadrement adéquat assorti d’une vision positive est nécessaire pour responsabiliser les jeunes internautes.

Le consortium belge pour un meilleur internet

L’offre en matière de sécurité en ligne, d’éducation et de promotion d’un meilleur Internet pour les enfants est fort fragmentée.

Beaucoup d’initiatives en matière d’éducation aux médias en ligne sont méconnues du grand public. Le citoyen belge peine à trouver les informations, ressources, outils, etc. En raison d’un manque de collaboration ou de dialogue, les ressources financières sont rares et dépensées inefficacement.

Le Belgian Better Internet Consortium veut rassembler et représenter toute l’expertise sur le sujet mais également collaborer concrètement en prenant des initiatives conjointes, comme la création d’un « one-stopshop » pour le public belge.

Les membres de ce consortium travaillent sur des sujets divers tels que la sécurité technique, une utilisation sûre et un Internet mieux adapté aux besoins des plus jeunes.

Afin de garantir la qualité du Consortium et répondre adéquatement aux besoins, sa création a été précédée d’un « mapping » (référencement) qualitatif des initiatives en
matière d’éducation aux médias existant en Belgique. Vous pouvez consulter la base de données de ces initiatives en Flandre ici. Le mapping francophone et germanophone se trouve ici :

Les membres du Consortium sont :

Si votre organisation souhaite rejoindre le consortium, veuillez prendre contact avec Child Focus à l’adresse bbico@childfocus.org.

Initiateurs

La création du Belgian Better Internet Consortium fait partie d’un plus vaste projet financé par la Commission européenne sous le programme 2014 du mécanisme pour l’interconnexion en Europe.

C’est un projet national qui s’étend au-delà de la structure fédérale du pays et des frontières linguistiques.

Child Focus est le coordinateur du projet, avec comme partenaire : CERT.be au niveau fédéral, Média Animation et le ‘Conseil Supérieur de l’Education aux médias’ (CSEM) représentant la Communauté française et iMinds (Mediawijs.be) pour la Communauté flamande.

Le contexte européen

Le projet B-BICO est un projet financé par la Commission européenne sous le programme 2014 du mécanisme pour l’interconnexion en Europe. Son objectif principal est de déployer des services qui aident à faire d’Internet un environnement fiable pour les enfants par le biais de mesures qui habilitent et les protègent en ligne.

Ainsi que le souligne le programme de l’UE en matière de droits de l’enfant, « Les effets à long terme d’investissements insuffisants dans les politiques touchant aux enfants peuvent marquer profondément nos sociétés ». La stratégie numérique pour l’Europe poursuit l’objectif du numérique pour tous, mais les enfants qui utilisent Internet ont des besoins spécifiques et courent des risques particuliers auxquels il faut répondre expressément afin qu’Internet devienne pour eux un moyen d’accéder au savoir, de communiquer, de développer leurs compétences et d’améliorer leurs perspectives professionnelles et leur employabilité.

Assurer la protection des enfants constitue l’un des principaux engagements de la stratégie numérique pour l’Europe, une des initiatives phare de la stratégie Europe 2020. (MEMO/10/199)

En 2012, la Commission a élaboré la Stratégie européenne pour un Internet mieux adapté aux enfants visant à doter les enfants des compétences et outils numériques qui leur permettront de profiter pleinement et en toute sécurité du monde numérique. La stratégie s’articule autour de quatre grands piliers qui se renforcent mutuellement :
1) promouvoir du contenu en ligne de qualité destiné aux jeunes ;
2) sensibiliser et responsabiliser davantage ;
3) créer un environnement en ligne sûr pour les enfants ; et
4) lutter contre les abus sexuels sur mineur et l’exploitation sexuelle des enfants.
Il est proposé une série d’actions que doivent entreprendre la Commission, les États membres et l’ensemble de la chaîne de valeur sectorielle.

Les mesures décrites dans la stratégie reposent sur les actions menées actuellement par l’Union européenne dans ce domaine. Par exemple, les mécanismes permettant aux enfants, aux parents et aux enseignants de signaler facilement les contenus et comportements préjudiciables en ligne compléteront les numéros d’appel d’urgence « enfants disparus » commençant par le 116 (voir IP/07/188).

La Coalition pour mieux adapter l’internet aux besoins de nos enfants, lancée en décembre 2011, est une plateforme de coopération volontaire qui vise notamment à faciliter le signalement de contenus préjudiciables, à veiller à ce que les paramètres de confidentialité soient adaptés à l’âge et à proposer davantage de possibilités en matière de contrôle parental, en prenant en compte les besoins d’une génération qui utilise Internet à un âge de plus en plus précoce.

Enquête : Des ressources pour un meilleur Internet !

Participez à notre sondage et aidez-nous à diffuser des ressources pour un meilleur internet !